LE CYCLONE ENAWO A FRAPPE MADAGASCAR

Posté dans: Actualités
Mots-clés: , , , ,

Neuville, le 2 avril 2017

Nouvelle imageEn formation le 3 mars, un cyclone tropical baptisé ENAWO a frappé Madagascar le 8 mars. En abordant l’île par le Nord – Est, c’est-à-dire au dessus de la région du lac Alaotra où se situent plusieurs écoles que notre association UN FILLEUL POUR MADAGASCAR soutient par des parrainages (Andilamena, Imerimandroso, Amparafaravola, Befandriana), il s’est ensuite dirigé à 230 km/h vers la capitale Antananarivo, où heureusement il est arrivé bien affaibli.

Anne PANEL, directrice de l’Association FERT, pilier dans la création et gestion des collèges agricoles en lien avec les syndicats agricoles, me communique : « Comme toujours les cyclones font des catastrophes… de très nombreux sinistrés notamment les paysans qui ont vu leurs semences, cultures partir avec les trombes d’eau… »

Nouvelle image (1)

Il s’agit du cyclone le plus violent parmi les 6 qui ont sévi dans la période mi-2016 à mars 2017. Selon Internet et plusieurs communications, les dégâts sont importants : 38 décès ou 81 selon les sources, plus de 250 blessés et au minimum 430 000 sinistrés. Les dégâts matériels sont considérables : 40 000 maisons, 4 000 salles de classe et 100 centres de santé ont été endommagés.

Le gouvernement Malgache a lancé une demande d’aide de 20 millions de dollars pour soutenir les habitants affectés par le cyclone. MARCQ MADAGASCAR et notre association UN FILLEUL POUR MADAGASCAR sont mobilisés ; ainsi Bernard LAUVERJAT, membre bénévole, a monté un dossier à l’agence des micro projets. FERT de son côté mobilise d’autres financeurs possibles en particulier pour le collège de BEFANDRIANA, dont l’état, déjà critique avec le cyclone, s’est empiré. Une première estimation permet de chiffrer le coût des travaux après le passage du cyclone à un minimum de 40 000 €. Somme à situer dans l’économie malgache : le salaire de base est de l’ordre de 25 / 30 €.

Sœur Jeannette, de la congrégation SMMI qui dirigent les écoles où sont nos filleuls, m’indique : « Oui, Enawo est passé partout : lac Alaotra, Antananariva, Antsirabe, Fianarantsoa. Pour nos écoles, pas beaucoup de problèmes mais les conséquences du cyclone, c’est la coupure de routes comme à Andilamena et surtout vers Tolongoina. »  Vu l’état des routes dans certains secteurs les sœurs doivent aller faire les achats à pieds… à 8 km parfois !

L’association UN FILLEUL POUR MADAGASCAR parraine 109 jeunes collégiens agricoles (dont 31 sur nos ressources propres, faute de parrains-marraines) et près de 300 enfants en enseignement général. N’hésitez pas à inviter des parents, amis, à nous rejoindre ! Toutes les informations ici : COMMENT NOUS AIDER ?

Donne un poisson à ton voisin il mangera un jour. Apprends-lui à pécher, il mangera toute sa vie !

Jean CORBANIE, Auriat 19380 NEUVILLE – jean.corbanie@orange.fr

 

Don à l'association
Faire un don à l'association via Paypal
Aller à la barre d’outils